Conférence Gérard Pascal — Symposium sur les OGM
Vous êtes ici : Accueil / Programme / Conférence Gérard Pascal

Conférence Gérard Pascal

Les aliments issus d’OGM présentent-ils un risque pour la santé ?


L’évaluation du risque sanitaire pour l’homme ou les animaux auxquels sont destinées les plantes génétiquement modifiées (PGM) est tout d’abord basée sur la connaissance des modifications volontairement introduites et donc des composés nouveaux présents, qui sont souvent des protéines, mais aussi des molécules plus élémentaires comme des vitamines ou des acides gras. Cette partie de l’évaluation ne présente pas de difficultés, les méthodes traditionnelles de la toxicologie permettant relativement facilement de répondre à la question.

Deux aspects plus délicats concernent d’une part l ‘évaluation du risque allergène des PGM et d’autre part celle des effets non intentionnels, inattendus, de la transformation génétique.

Le premier type de question n’est pas spécifique des PGM, mais se pose pour toute nouvelle source alimentaire (« exotique » ou provenant de la sélection classique) : des progrès constants de la recherche permettent d’avancer dans la méthodologie de prévision des risques d’allergie alimentaire chez l’homme, mais les outils doivent encore être perfectionnés.

L’évaluation des effets non intentionnels, dus à l’introduction d’une nouvelle construction génétique au sein du génome de la plante dont le fonctionnement risque théoriquement d’être perturbé, reste l’aspect le plus difficile. Ces effets ne peuvent être que discrets, de faible amplitude, les « poisons » étant détectés par les méthodes classiques de la toxicologie. Ils sont, par définition, imprévisibles et il faut utiliser de nouveaux outils, comme la « métabolomique » qui résultent là encore des progrès de la recherche.

Les violentes polémiques que connaît l’Europe aujourd’hui au sujet de ces évaluations sanitaires, méritent d’être analysées avec précision pour mettre en évidence les véritables questions scientifiques et les isoler des aspects économiques, sociaux et sociétaux et politiques de la question.

La mise en cause permanente de l’impartialité des experts par des individus et associations auto-proclamées indépendants, l’absence de connaissances scientifiques de bien des politiques et journalistes, rend difficile l‘information aussi complète et objective que possible des citoyens.

Tous ces aspects seront abordés à l’aide d’exemples concrets.

Voir la conférence...

Gérard Pascal

Gérard Pascal

Directeur de recherches honoraire (INRA), expert en sécurité des aliments à l’OMS

Ex-président de comités scientifiques européens (SCF, SSC)

Voir le CV